Image du bandeau
Centre Psychotérapique de l'Ain - Etablissement priv� d'int�r�t collectif
Accueil > Actualité

Rencontre à la Bibliothèque le 15 octobre 2009

11/02/2010

Rencontre à la Bibliothèque le 15 octobre 2009

Sur les rivages identitaires de Francis MAQUEDA

DSC_0022

Comment maintenir un cadre thérapeutique quand les repères identitaires sont mis à mal ? En réponse à cette question fondamentale pour des soignants e l'univers psychiatrique, Francis MAQUEDA, invité à la Bibliothèque, a livré son expérience de "passeur vers des rivages identitaires". Ce psychologue, fraîchement retraité de Santé Mentale et Communauté (Villeurbanne) où il exerça durant 36 ans une activité de clinicien, a connu bien des naufrages de l'identité. Victimes de guerre, réfugiés en exil, orphelins de Ceausescu, Algériens confrontés au terrorisme ... Il cite même des étudiants français issus de l'immigration : au terme de brillantes études, il arrive que certains d'entre eux subissent, au cours d'un stage en entreprise, une terrible décompensation, expression d'une contradiction extrême avec leur milieu d'origine. "Cette clinique de l'extrême nous oblige à sortir de notre cadre habituel d'exercice, observe le thérapeute... Il ne faut pas seulement avoir une grille psychiatrique, mais voir aussi les choses de manière déplacée".

Face à ces traumatismes où le sujets sont attaqués dans leurs liens identitaires, Francis Maqueda trouve le meilleur appui dans la clinique des psychoses : "il faut avoir travaillé avec les psychotiques, sinon on sombre dans la victimologie...".

Se référant à Milan Kundera ou à Bruno Bettelheim, le psychologue met enfin en garde ses confrères contre le risque d'un travail dans l'urgence "qui risque de court-circuiter l'activité de penser. Si on intervient seulement au nom de l'autorité salvatrice, on peut être pris par des comportements messianiques de donneurs de leçon..."